Actualités

Intelligence artificielle : faut-il en avoir peur ?

12/07/2018

Entre les craintes de voir un jour des machines contrôler nos vies et l’espoir d’une médecine davantage prédictive et personnalisée, que faut-il penser de l’essor actuel de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé ? Cédric Villani, mathématicien, député de l’Essonne, et vice-président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, Gilles Wainrib, directeur scientifique de la société Owkin, et Peter Ford Dominey, chercheur en neurosciences computationnelles et robotique à l’institut Cellule souche et cerveau (unité 1208 Inserm) donnent leur opinion.En savoir plus

Séminaire « Plan d’Action 2019 » dans le cadre de l'ANR Tour

06/07/2018

L’Inserm, le CNRS et Aix-Marseille Université se sont associés à l’« ANR Tour » pour organiser le séminaire « Plan d’Action 2019 » qui se déroulera le :
 Jeudi 20 Septembre 2018
 De 13h30 à 18h00
 Lieu : Amphithéâtre Pierre Desnuelle,
 CNRS Provence et Corse, 31 chemin Joseph Aiguier, 13009 Marseille

IDO : une nouvelle cible thérapeutique dans le syndrome métabolique

05/07/2018

L’indoléamine 2, 3-dioxygénase (IDO) est une enzyme surexprimée chez les personnes atteintes d’obésité, de diabète ou encore d’hypercholestérolémie. Une série d’expériences menées chez la souris indique que son activité, associée à un microbiote intestinal particulier, serait directement responsable de l’apparition de ces troubles. En savoir plus

Binôme #9 "Bobby et le garçon X-fragile"

04/07/2018

Bobby et le garçon X-Fragile, une pièce de Sonia Ristic d’après sa rencontre avec Barbara Bardoni, directrice de recherche en neurogénétique à l'Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (IPMC - Inserm / Université Nice Sophia Antipolis) sera présentée le 20 juillet 2018 à 17h30. Entrée libre sur réservation

Lieu : Cour minérale de l'Université d'Avignon, 74 Rue Louis Pasteur

Neuroéthique : l’humain n’est pas réductible à son cerveau

04/07/2018

Les neurosciences correspondent à l’étude du fonctionnement du système nerveux, depuis les aspects les plus fondamentaux, biologiques et chimiques, jusqu’aux plus fonctionnels : la personnalité, les comportements, les pensées. Les avancées en neurosciences permettent désormais de corréler ces deux aspects, avec des conséquences importantes pour l’individu et la société. Les questions de neuroéthique qui en découlent ont fait l’objet de discussions dans le cadre des États généraux de la bioéthique. Catherine Vidal, neurobiologiste et membre du Comité d’éthique de l’Inserm, et Hervé Chneiweiss, neurobiologiste et président du Comité d’éthique de l’Inserm, nous en parlent. En savoir plus

^ Haut de page