Actualités

Prix Inserm 2015 : Découvrez les lauréats

09/12/2015

Paris - Les Prix Inserm 2015 de la recherche médicale ont été remis le mardi 8 décembre 2015 au Collège de France. En honorant ses talents, l'Inserm entend montrer la diversité et la richesse des métiers qui font la recherche biomédicale, ainsi que la créativité et la passion des hommes et des femmes qui l'animent au quotidien.  En savoir plus

Les cellules innées lymphoïdes : système de secours contre les infections de l’intestin

03/12/2015

L’équipe d’Éric Vivier au Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (CIML), centre de recherche Aix-Marseille Université, Inserm et CNRS, en association avec l’équipe de Gabrielle Belz au Walter and Elisa Hall Institute (WEHI) à Melbourne, apporte un nouvel éclairage sur la dynamique des réseaux immunitaires qui protègent notre intestin. Lors des diarrhées provoquées par des bactéries, les Cellules Innées Lymphoïdes (ILCs) « partagent le travail » avec les lymphocytes T de l’immunité mémoire, mais sont aussi capables de les suppléer en cas de défaillance. Les auteurs révèlent également que les ILCs protègent l’appendice des dommages potentiels causés par l’infection, ce qui pourrait conférer un nouveau statut à cet organe.
Ces découvertes ont été présentées lundi 30 novembre dernier dans la revue scientifique Nature Immunology.

GrippeNet.fr : participez à la surveillance de l’épidémie de grippe 2015-2016

30/11/2015

Cette année encore, les internautes résidant en France métropolitaine peuvent participer à la surveillance de la grippe, de façon anonyme et volontaire, quel que soit leur âge, nationalité ou état de santé. Pour cela, il leur suffit de se connecter sur www.grippenet.fr.

Yves Cazals - Les canaux ioniques KCNK5 dans la cochlée sont indispensables au maintien de l’audition

26/11/2015

L’équipe d’Yves Cazals, directeur de recherche à l'Inserm dans le laboratoire de neurosciences intégratives et adaptatives (AMU/CNRS) à Marseille ont démontré que les canaux ioniques KCNK5 dans la cochlée sont indispensables au maintien de l’audition.

INS - Guérir une maladie génétique sans réparer le gène : exemple de l’Epilepsie

26/11/2015

L’épilepsie est le désordre neurologique le plus fréquent après la migraine ; elle touche 1% de la population mondiale. Certaines formes d’épilepsie sont d’origine génétique. L’équipe du Pr. Dirk Isbrandt à l’Université de Cologne en Allemagne, en collaboration avec l’équipe de Christophe Bernard, directeur de recherche Inserm, à l’Institut de neurosciences des systèmes (INS - AMU/Inserm), ont montré qu’il était possible d’empêcher l’apparition d’une épilepsie d’origine génétique chez la souris sans réparer le gène (1).

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes