Actualités

Troubles de l’érection après traitement d’un cancer de prostate: les résultats prometteurs des premières greffes de cellules souches dans le...

31/01/2016

12 patients souffrant de troubles sévères de l’érection après un cancer de la prostate ont reçu une greffe de cellules souches dans le pénis. Après six mois, des améliorations significatives de la qualité des rapports sexuels, de l’érection, de la rigidité du pénis et de la qualité de l’orgasme ont été rapportées par les patients selon une étude de l’Inserm. Cet essai clinique a été conduit sous la direction du Professeur René Yiou dans le service d’urologie de l’hôpital universitaire Henri-Mondor, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) à Créteil. Ces résultats sont publiés dans la revue European Urology. Voir le communiqué de presse.

Une nouvelle cible pour réduire les métastases?

26/01/2016

Olivier Soriani et son équipe de recherche à l'Institut de Biologie Valrose, ont découvert une protéine cible qui, une fois détruite, réduit le développement des cellules cancéreuses de certaines tumeurs. Ces travaux très prometteurs ont été publiés dans la revue Cancer Research début décembre. En savoir plus

Un test de radiosensibilité pour prédire les séquelles après radiothérapie

26/01/2016

Des chercheurs de l’Unité Inserm 1194 « Institut de recherche en cancérologie de Montpellier » (Inserm/Université de Montpellier/Institut régional du cancer de Montpellier) confirment l’intérêt d’un nouveau test permettant d’identifier les patients atteints de cancer qui seront indemnes de séquelles après radiothérapie. Voir le communiqué de presse.

CIML - L’équipe de Michael Sieweke révèle qu’un « kit d’auto-renouvellement » similaire à celui des cellules souches embryonnaires somme...

22/01/2016

Le renouvellement de nos organes usagés est normalement assuré par un pool de cellules souches. Contrairement aux cellules matures, ces dernières ont la capacité de se multipler mais aussi de se différencier c’est à dire de donner naissance à des cellules spécialisées. Aujourd’hui,  une équipe de recherche franco-allemande du Centre d’immunologie de Marseille Luminy (CIML - CNRS/Inserm/AMU) et du Centre de médecine moléculaire Max Delbrück de Berlin-Buch, a cependant découvert que certaines cellules immunitaires matures, les macrophages, sont en réalité capables de se multiplier presque à l’infini et donc de s’auto-renouveler.

Nouvelle vidéo sur Serimedis : "Le nano de la méduse"

18/01/2016

Le mucus de méduses constitue un filtre naturel, capable de débarrasser les eaux des nanoparticules. Voir la vidéo

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes