Sandrine Sarrazin et Michael H.Sieweke (CIML) - Publication dans Cell Stem Cell

04 mai 2020

La cellule souche du sang, nichée au sein de la moelle osseuse, est à l'origine de toutes les cellules du sang, y compris les cellules immunitaires qui luttent entre autres contre les bactéries, les virus ou les cellules cancéreuses. Outre leur capacité à assurer le renouvellement continu de nos cellules sanguines, nous avions démontré il y a quelques années que ces cellules souches du sang sont aussi capables, sous l'influence de signaux venu de l'extérieur, de produire, « à la demande » et en urgence, les globules blancs qui permettent à l’organisme de faire face à une inflammation ou une infection.
Dans cette nouvelle étude, des chercheurs du Centre d'immunologie de Marseille-Luminy (CIML - AMU/CNRS/Inserm) ont montré que les cellules souches du sang peuvent garder en mémoire une stimulation précédente afin de réagir plus vite et avec plus d'amplitude à une nouvelle stimulation. Cette "mémoire" est enregistrée au niveau de l'ADN grâce des "marques" réversibles et potentiellement transmissibles aux cellules filles. Cette propriété insoupçonnée des cellules souches du sang donne à réfléchir sur les stratégies vaccinales et sur le choix des donneurs pour des patients ayant besoin d'une greffe de moelle osseuse. Voir la publication


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes