Michel Pucéat (MMG) - Publication dans Science Advances

15 novembre 2021

L’équipe de Michel Pucéat, DR Inserm au Centre de génétique médicale de Marseille (MMG - AMU/Inserm) en collaboration avec l’équipe de Jonathan Butcher à Cornell University (USA) ont identifié un nouveau lignage cellulaire embryonnaire et un phénomène de reprogrammation cellulaire à l’origine des cellules chondro-ostéogéniques de la valve saine et de la calcification de la valve pathologique. Voir la publication 

La calcification de la valve aortique suite à une sténose de l’aorte chez les enfants représente 6% des pathologies congénitales cardiaques. Elle est également observée dans des pathologies génétiques telle que l’hypercholestérolémie familiale et devient un problème de santé grandissant chez les adultes de plus de 75 ans. Cette pathologie n’a aucun traitement médicamenteux et doit faire l’objet de chirurgie lourde pour remplacer la valve. 

Cette étude utilisant un modèle murin, le «single cell-RNA-seq», du traçage génétique de lignage cellulaire et le monitoring échocardiographique de la fonction de la valve ouvre la voie à un traitement pharmacologique de la pathologie, études collaboratives  en cours dans les deux laboratoires.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes