Massimo Mantegazza (IPMC) - Publication Journal Clinical Investigation

18 octobre 2021

Hyper-activation des neurones GABAergiques et du canal sodique NaV1.1/SCN1A à l’origine de la dépression corticale envahissante.

L’équipe de Massimo Mantegazza, DR Inserm à l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (IPMC – UCA/CNRS) a réalisé une étude dans le but de décortiquer les mécanismes impliqués dans la dépression envahissante. Voir la publication 

La dépression envahissante (DE) est un phénomène physiopathologique qui s’observe dans diverses maladies qui vont de la migraine avec aura bégnine à l’AVC (http://www.cosbid.org/home/the-problem-brain-tsunamis/). La DE correspond à des vagues d’hyperexcitabilité intense et transitoire des circuits neuronaux aboutissant à un blocage des décharges neuronales et une longue dépolarisation. La DE a une origine focale, se propage lentement et est accompagnée de modification des gradients ioniques transmembranaires des neurones et d’œdème cellulaire. La dépression corticale envahissante (DCE) est responsable de l’aura migraineuse et pourrait induire le mal de tête par activation des nocicepteurs méningés. Bien que la DE ait été étudié depuis de nombreuses années, les mécanismes pathologiques impliqués dans son initiation et sa propagation ne sont pas encore connus.

En s’appuyant sur les résultats antérieurs obtenus par les chercheurs sur les mutations des canaux sodiques Nav1.1 responsables de la migraine hémiplégique familiale de type 3 (qui induisent un gain de fonction et une hyperactivité des neurones GABAergiques dont résulte une dépression corticale envahissante), ils ont  étudié le rôle des neurones GABAergiques dans l’initiation et la propagation de la DCE. En utilisant diverses techniques (optogénétique, pharmacologie, enregistrements électro-physiologiques ex vivo et in vivo) leurs résultats ont montré pour la première fois que l’hyperactivité des interneurones GABAergiques est responsable de l’initiation de la DCE, causant une augmentation de la concentration extracellulaire de potassium dans le site d’initiation, mécanisme pathologique non seulement de la migraine hémiplégique familiale mais possiblement d’autres types de migraine et de pathologies ou la DE est impliquée.

 

L'hyperactivité focale des neurones GABAergiques (décharges de longue durée à une fréquence modérée) (1) causée par des dysfonctionnements pathologiques (par exemple, gain de fonction de NaV1.1) peut conduire à une accumulation de K+ extracellulaire induite par le décharges neuronales (2), qui conduit le réseau à l'hyperexcitabilité (3) et induit finalement un blocage des décharges neuronales, une longue dépolarisation et le déclenchement de la DE, indépendamment de la transmission synaptique.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes