Dr Boukary Ouedraogo primé pour son projet mHealth

22 juillet 2019

Dr Boukary Ouedraogo a reçu le Prix de l’Observatoire sur la e-santé dans les pays du sud de la fondation Pierre Fabre, le 1er juillet 2019.

La Fondation Pierre Fabre a remis les cinq prix 2019 qui récompensent des projets menés au Burkina-Faso, en Inde, en Mongolie et en Tanzanie, dont le projet du Dr Boukary Ouedraogo, ancien étudiant d'Aix-Marseille Université et doctorant à l'UMR 1252 SESSTIM (Promotion 2018), ce 1er juillet, à l’occasion de la conférence annuelle de l’Observatoire de la E-Santé dans les Pays du Sud #ODESS2019.

Alumni AMU au SESSTIM. Aujourd’hui, directeur des systèmes d’informations sanitaires au ministère de la Santé au Burkina Faso, le Dr Ouedraogo Boukary a validé, à l’UMR 1252 SESSTIM d’Aix-Marseille Université, un Master EISIS parcours à distance et a soutenu sa thèse (2014-2018), sous la direction du Professeur Jean Gaudart et de Jean-Charles Dufour.

Durant ces années d’études en Master et Doctorat au SESSTIM, Ouedraogo Boukary a développé l’initiative de Baskuy qui est aujourd’hui devenu mHeath, une application d’aide à la décision intégré au système de santé burkinabé.

De l’initiative de Baskuy… Ce projet permet d’implémenter au Burkina Faso un système d’information où les professionnels de santé envoient les informations qui, après analyse, sont traitées au niveau central (ministère). Cet outil d’aide à la décision, avec rétro-information au niveau périphérique, a ensuite été amélioré pour permettre son utilisation au niveau communautaire.

Actuellement, les agents de santé communautaires (ASBC) l’utilisent pour transmettre les données de prise en charge, faire des commandes d’intrants, et permettre le suivi de leur stock au niveau de leur centre de santé. Le circuit de l’information, avec ses feedback, est respecté entre les infirmiers chefs de postes (ICP) et les ASBC. Toutes les données sont intégrées dans une instance DHIS2 (appelée ENDOS-BF) et accessibles aux personnes autorisées de la pyramide sanitaire.

 … à mHealth. Cette initiative, désormais baptisée mHealth, est une plateforme SMS et Android développée afin de permettre aux agents de santé de faire remonter les informations sanitaires des zones rurales vers les autorités locales et nationales. Ce programme vise à renforcer le système d’information national et à faciliter les prises de décision par les autorités sanitaires du ministère de la Santé burkinabé.

Pour en savoir plus sur les lauréats de l'Observatoire de la E-Santé dans les Pays du Sud: https://www.fondationpierrefabre.org/fr/suivre-notre-action/decouvrez-les-cinq-laureats-2019-de-lobservatoire-de-la-e-sante/


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes