Dominique Debanne (UNIS) - Publication dans PNAS

19 août 2021

La position du segment initial de l'axone (AIS) où est situé l'initiation du potentiel d'action, est supposée jouer un rôle critique dans l'excitabilité neuronale. Par exemple, on pensait qu'un AIS distant du corps cellulaire correspond à une excitabilité réduite. Or, des travaux théoriques indiquent que l'éloignement de l'AIS peut au contraire augmenter l'excitabilité neuronale. Cependant, aucun support expérimental ne vient étayer cette théorie. L’équipe de Dominique Debanne, Directeur de l’Unité de Neurobiologie des canaux Ioniques et de la Synapse (UNIS - AMU/Inserm) montre dans une publication à PNAS qu'un pincement mécanique de la région axonale située entre l'AIS et le soma (visant à reproduire l'éloignement de l'AIS) abaisse le seuil du potentiel d'action de 5 mV. Ainsi, contrairement à ce qui était supposé, l'éloignement de l'AIS augmente l'excitabilité. Voir la publication


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes