Dominique Debanne (UNIS) - Publication dans PNAS

17 décembre 2020

Règles de plasticité synaptique avec taux de calcium physiologique

Toutes les études in vitro réalisées à ce jour sur la plasticité synaptique utilisent une concentration de calcium extracellulaire anormalement élevée. L'équipe de Dominique Debanne, DR CNRS et Directeur de l'Unité de neurobiologie des canaux ioniques et de la synapse (UNIS – AMU/Inserm) montre dans cet article réalisé en collaboration avec un groupe de théoriciens américains que la plasticité synaptique induite par l'association de stimulations pré- et post-synaptiques est absente en calcium physiologique. En revanche, une plasticité synaptique classique peut être induite en calcium physiologique dans des conditions de stimulations particulières comme par exemple en élevant la fréquence de stimulation. Ainsi, cette étude démontre qu'en conditions physiologiques, l'efficacité des synapses reste stable et ne peut être modifiée que pour des stimulations particulières. Voir la publication


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes