Définir les signaux régulateurs influençant l’engagement de progéniteurs vers le lignage pacemaker

08 octobre 2020

Le nœud sinusal (SAN) est constitué de cellules pacemaker, dont le rôle est de générer une activité électrique spontanée permettant la contraction cardiaque. Des désordres d’origine acquise ou congénitale impactant le fonctionnement du SAN peuvent provoquer une bradycardie allant jusqu’à la mort subite. La génération de pacemakers biologiques basée sur la reprogrammation de cellules souches en cellules pacemaker est un véritable défi qui nécessite des connaissances fondamentales approfondies, notamment sur les mécanismes impliqués dans le développement du SAN. Sonia Stefanovic, CRCN Inserm au Centre de Génétique Médicale de Marseille (MMG - AMU/Inserm), sera la responsable scientifique du projet REPACE qui a pour but d’identifier les éléments régulateurs spécifiques au lignage pacemaker. Pour atteindre cet objectif, son groupe utilisera de nouvelles technologies permettant d'analyser finement la régulation des gènes pacemaker.

Sonia Stefanovic est lauréate d'un programme ANR JCJC REPACE

Contact chercheur :
Dr Sonia Stefanovic, PhD
CR Inserm
Aix Marseille Univ, Inserm U1251, Centre de Génétique Médicale de Marseille
Faculté de Médecine de la Timone
Département Stéphane Zaffran - Génétique et Développement des Malformations Cardiaques
27 Bd Jean Moulin - 13385 Cedex 05 Marseille
Laboratoire : +33 4 91 32 49 37
Mobile : +33 7 83 42 01 20
Fax : +33 4 91 79 72 27
Sonia.STEFANOVIC@univ-amu.fr
https://www.marseille-medical-genetics.org/


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes