Christophe Bernard (INS) – Publication dans Science

05 novembre 2021

Au cours du développement du cerveau, les cellules établissent un très grand nombre de connexions entre elles. C’est comme si les villes et les villages de France étaient reliées par des routes directes (sans étape). Au fur et à mesure, il y a une sélection des connexions importantes, celles qui ne sont pas utilisées sont éliminées. Si aucune voiture n’utilise la route directe entre A et B, cette route est enlevée. Les équipes de Christophe Bernard, DR Inserm à l’Institut de neuroscience des systèmes (INS – AMU/Inserm) et Sabine Levi, DR CNRS à l’Institut du fer à moulin (IFM - Inserm / Sorbonne Université) ont découvert le mécanisme qui maintient les connexions en place ou décide de les enlever. Voir la publication

C’est un détecteur d’activité de la connexion, qui implique une protéine appelée A2A. En utilisant, l’analogie routière, tant que des voitures passent entre A et B, le détecteur envoie un feu rouge à la société qui démonte les routes. Si aucune voiture ne passe pendant un certain temps (20 minutes pour les connexions entre les neurones), le feu vert est allumé, et la route est enlevée par la société.

Il s’agit d’un mécanisme spécifique du développement du cerveau, la période pendant laquelle les connexions sont établies, testées, stabilisées ou enlevées. Une fois une connexion stabilisée, le détecteur disparaît, et la connexion pérennisée - on ne touche plus à la route.

Cette découverte a aussi un impact médical. La caféine agit directement sur la protéine A2A. Elle bloque le détecteur, ce qui déclenche le feu vert. Des connexions qui aurait du être stabilisées vont se retrouver éliminées. Les chercheurs montrent que si on empêche le fonctionnement de A2A chez les bébés souris à ce stade critique du développement, elles développent des déficits de mémoire lorsqu’elles atteignent l’âge adulte.

Contact chercheur :
Christophe Bernard

Directeur de Recherche Inserm
Institut de neursociences des systèmes (INS - AMU/Inserm)

Tél. 06 18 04 49 13
Email : christophe.bernard@univ-amu.fr


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes